AHT – Atelier d’Horlogerie Traditionnelle

Révision Omega De Ville Calibre 611

Un post (après pas mal de temps…) pour vous montrer la révision d’une magnifique Omega De Ville en or jaune, avec un tout aussi beau calibre 611.

On commence le démontage
Coté mouvement (le calibre 611)

On identifie tout de suite un petit problème :

L’ancre et l’absence de gomme-laque

La gomme-laque, qui est utilisé en horlogerie comme une colle puisque elle a l’avantage de ne pas être permanente, elle s’est fait la malle 🙂

Pour y remédier, on utilise un instrument appelé échappemetre, la gomme laque préalablement réduite en écailles et de la chaleur.

échappemetre

L’ échappemetre, posé sur une plaque chauffante, permet de transférer la chaleur à l’ancre et faire fondre la gomme laque, afin de pouvoir régler avec précision la profondeur de palette de l’ancre (achevage).

Gomme laque
L’ancre en position sur l’échappemetre

Et voila : nouvelle gomme laque et achevage correct :

L’ancre avec la nouvelle gomme laque sur les palettes

On continue :

Démontage
Dispositif antichoc

On démonte l’ensemble du calibre, y compris les dispositifs antichoc (permettant à la montre d’encaisser quelque choc, sans qu’il y ait cassure des pivots du balancier) et tout est mis dans les paniers, direction la machine à laver les montres.

Prêt au lavage

Lavage en cours on s’attaque à une rénovation des aiguilles, qui sont ternies et oxydées. On commence par un polissage à l’aide d’un micromoteur.

Polissage avec micromoteur
Les aiguilles polies

On refait donc la dorure par procédé galvanique : je vous montre ici juste la première étape, le nettoyage / dégraissage qui doit être impeccable et par conséquence est fait lui aussi par procédé galvanique avec un bain acide :

dégraissage avec bain galvanique

Le calibre est de retour après un lavage intensif aux ultrason, plus deux bains de rinçage et séchage, tout est en place pour le réassemblage.

On commence par mettre en place un nouveau ressort de barillet (remplacé systématiquement lors d’une révision) d’origine Omega.

Estrapade : le nouveau ressort à déjà été enroulé à l’intérieur de l’outil
Nouveau ressort Omega

Normalement, lorsque on pose un nouveau ressort, on devrait pouvoir l’insérer directement dans le barillet tel quel il a été sorti de sa pochette, mais dans ce cas nous devons nous servir d’un outil spécifique, appelé estrapade.

Assemblage en cours

Et c’est fini, après un polissage de la boite 😉

Omega De Ville 1955
La couronne est signé Omega
L’éclat des aiguilles est de très bel effet

À la prochaine !

Exit mobile version